Tournoi de Dole

Le podium avec B. Gendre
Le podium avec B. Gendre

Le 17 mars, fait rarissime, Dole était le seul TH3 inscrit au calendrier fédéral en métropole. Pas d’association possible donc pour cette 27ème édition, qui a malgré tout réuni 128 joueurs. Ce n’est pas si mal !... On le voit bien, c’est d’abord le plaisir du jeu qui conduit la majorité d’entre nous à se déplacer. Le plaisir sans doute aussi de jouer dans une salle magnifique, rénovée avec goût, que la cité de Pasteur a la chance de posséder. Le Manège de Brack, joliment décoré de primevères aux couleurs chatoyantes, avait une allure toute printanière. Oui, le printemps était bien là avec trois jours d’avance !... Le plaisir enfin de partager,  pour la plupart d’entre nous, joueurs et organisateurs, un moment de convivialité privilégié autour d’un buffet-traiteur de qualité. Merci à toutes et à tous pour votre fidélité. Voici, en résumé, les faits marquants du tournoi.

 

Partie 1 : Bernard Gendre – 836 points – 2 scrabbles

Petite main, petite partie tristounette… Ça arrive ! Prometteur pourtant, le tirage AELOSTV, en cadeau de bienvenue, offre pas moins de 4 solutions en sec.  Mais très vite la partie s’enlise et sombre dans l’ennui. Les arbitres, et plus encore le DA, n’est-ce pas Michelle ?, sont particulièrement sollicités et vont connaître bien des soucis sur BRUMA prolongé abusivement à plusieurs reprises d’un I ou d’un S. La délivrance enfin, au 23ème coup, le dernier, un 2ème scrabble pour sauver l’honneur ! ACDEST ? en appui sur B, joker E, pas génial, pas sélectif non plus, et un gain de 14 points sur plusieurs sous tops. Petite partie certes, mais les vainqueurs, Thierry Boussaert et Gilbert Cerf, sont tout de même à -16.

 

Partie 2 : Daniel Roussel – 914 points – 4 scrabbles

Avec Daniel, ça s’améliore un peu, on progresse, même si les 4 scrabbles ne sont de nature à créer des écarts. RESALERA sur A, ENTITES et ses 4 isotops en sec, ENSABL(E)R (appui R) sont généralement bien négociés. Plus difficile, le tirage CEHILOS autorise 3 solutions en 7 lettres, 2 au top, la 3ème à -8. Thierry Castalan, qu’on a revu avec grand plaisir, l’emporte à -9. Frédéric Bartier revient bien, à -11, après avoir lâché 14 points sur un pivot facile dans la 1ère partie.

 

Partie 3 : Pascal Bernier – 947 points – 6 scrabbles

A l’entame de la dernière manche, les Strasbourgeois Thierry Castalan et Fabien Douté sont côte à côte, aux deux premières tables, 10 points les séparent à l’avantage de Thierry. Pascal, au tirage, est en forme : 6 scrabbles dans les 8 premiers coups. Le 1er n’est pas facile : AELORST en appui sur R (sous top en sec à -6). Puis le tirage AJLMNTU  scrabble apparemment sans difficulté sur E. Mais Thierry rate le coup, lâche 32 points et voit ses espoirs de victoire s’envoler. On a rarement l’occasion de scrabbler avec un W dans la main. Et pourtant AEITTW ? offre 2 solutions : la 1ère, joker R sur R, la 2ème à -2, joker S sur R. Autre difficulté : AADLOPS + R, solution unique  et une perte minimale de 32 points. On est alors au 9ème coup, FAGOTEZ, pas franchement difficile, est joué en triple en appui sur un T. Fabien chute à son tour et perd 24 pts. La suite est moins passionnante. Pierre-Emmanuel Légiot, ex-Dijonnais qui joue désormais en Alsace, est à -17, et Frédéric Bartier, encore 2ème, à -25.

On fait les comptes, la lutte pour la victoire promet d’être serrée et finalement Pascal annonce la victoire de Frédéric sur le fil, avec 1 point d’avance sur Fabien. Thierry, qui aura sans doute des regrets, complète le podium à 9 points de Frédéric. L’Etape du Grand Prix est remportée par Bertrand Belouineau à l’issue d’un beau duel avec Frédéric.

Dans le camp franc-comtois quelques perfs méritent la citation. On notera la 6ème place de Gilbert Cerf qui a un peu faibli dans la 3ème manche et plus encore  l’excellente prestation de Jean Sauge, 3B, 10ème, (44%S2). Deux joueuses 4A ont réussi à se glisser dans les S3 : Liliane Ambert, 21ème, dont les progrès sont spectaculaires cette saison, et Janine Borel, 28ème, modèle de régularité et 1ère Diamant.

 

Solutions : SOLVATE, D(E)BECTAS, HELICOS (SCHOLIE, LOCHIES), ROSTRALE, JUMELANT, REW(R)ITAT (TWI(S)TERA), SALOPARD.

 

Bernard GENDRE

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0